Je dédie se site à ma petite fille chérie qui est partie bien trop tôt pour son dernier voyage le 10 janvier 2002 à l' âge de 26 ans

05-06-10

ma petite reflexion sur l'argent ....

 

C' est un problème recurrent dans notre société  et comme tout un chacun , je suis confrontée chaque jour à l'argent . Pas en avoir, ne me facilite pas la vie c'est sûr, mais je me suis posée cette question , si j'en possédais au delà de mes besoins cela m'apportera t' il le bonheur ? Pas sûr !!!!
Nous éprouvons souvent un malaise  par rapport à l'argent.L'argent est une réalité qui nous possède autant que nous le possédons.
L'argent n'est pas seulement un outil indispensable et vital , il est chargé de sentiments contradictoires et souvent de significations symboliques.
Il peut représenter réussite, pouvoir mais aussi indépendance,sécurité , il nous fait éprouvé des sentiments contradictoires telle que la haine , la  jalousie , la cupidité,  ou encore l'égoïsme mais aussi des sentiments  comme  la joie, le  bonheur et même l'amour.
Il y a l' argent dont on parle ,celui que l'on dépense tous les jours au supermarché ou ailleurs , celui d'on on parle peu , le loyer , les impôts ..., celui dont on parle pas ,le salaire , les économies , les dettes, celui que l'on convoite,celui que l'on gaspille, celui que l'on jalouse....
il y a aussi l'argent que l'on reçoit et celui que l'on donne
L'argent n'est pas un mal en soit, le tout c'est de se poser de temps à autre la question : avons nous  besoin d'autant d'argent  pour être heureux? si à force de passer mon temps à en amasser , je passais à coté des choses essentiels de la vie , des moments qui l'instant d'après font déjà partis du passé et que je n' arriverai jamais à revivre ?
Le plus grand problème de notre temps, c'est que sans argent, l'homme est  "un pauvre" ou considéré comme tel et ceci dans tout les sens du terme, sauf s'il a de lui même renoncé aux richesses de ce monde à travers une religion ou une philosophie et là encore il le fait savoir inconsciemment haut et fort par son comportement , sa façon de s'habiller etc.. pour ne pas être assimiler à la pauvreté .
Avoir et pourvoir sont liés.
Celui qui a de l'argent est considéré, même si c'est le dernier des crétins. Celui qui n'a rien n'a pas le droit à la parole, ou si peu. Et chaque homme qu'il soit riche ou pauvre veut de la considération , il veut une place dans la société, psychologiquement c'est très important pour lui . .
L'argent doit rester un simple instrument de fonctionnement économique et d'organisation de la vie en société, il ne doit pas imposer ses lois , il doit rester un outil au service de l'homme et non le contraire .
Avez vous jamais remarqué qu' être riche se soldait par un appauvrissement sur un autre plan?
Mais il est vrai que le plaisir, le bonheur la joie par l'argent existe aussi  , c'est celui de l'offrande , du cadeau.
Mais ce n'est pas l'argent en soit, c'est le geste qui procure un tel sentiment .
Cette joie là n'a pas de prix , L'argent permet ce miracle. Sentiment souvent partagé autant par celui qui donne que celui qui reçoit.
En fin de compte c 'est à l'homme de trouver l'équilibre dans son rapport avec l'argent ,il faut juste qu'il n'oublie pas une chose , la progression personnelle et le dépassement de soi-même ne s'effectue pas en fonction de l'argent que l'on va posséder ou que l'on possède .Il n'est pas besoin d'être très riche pour être heureux ......
Pour finir je vous mets une petite citation de Gandhi que j'aime beaucoup

********************

La civilisation, au vrai sens du terme, ne consiste pas à multiplier les besoins, mais à les limiter volontairement.
C'est le seul moyen pour connaître le bonheur et nous rendre plus disponibles aux autres...

 

Posté par mirose à 14:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]